Au rond la coupole, sur le boulevard Denis Sassou N'Guesso, sur le flanc gauche, à quelques encablures de l'ambassade de la RDC à Brazzaville,se dresse un imposant immeuble de neuf étages où de nombreux sevices se partagent les locaux. L'habit ne faisant pas le moine, ce batiment est sur le hit parade des partenaires les plus déléstés de la SNE. Une situation qui ne permet pas aux occupants de travailler dans de meilleures conditions.

immeuble_Yoka_bernard__coupole

                            Une vue de l'immeuble Yoka Bernard du rond-point la coupole du centre ville

Avec un écran géant à l'entrée, l'immeuble yoka Bernard donne un aspect attirant pour les usagers du boulevard Denis Sassou N'Guesso. Les apparences étant souvent trompeuses, celui-ci offre une  architecturale imposante vue de l'extérieure.  Mais, à scruter ce local de près, il ya lieu de cracher des paroles indécentes à ceux qui ont la responsabilité de le gérer.

Exceptés les sevices de gardiennage et de néttoyage, l'immeuble ne fait pratiquemment l'objet d'aucune attention particulière. De nombreux compartiments manquent de lumière et en cas de grande pluie, certainsendroits suintent. mais là où le bat blesse, ce sont les delestages chroniques. a défaut d'un puissant groupe électrogène,  trois jours sur un les services se voient paralyse rpar manque d'électricité .

Les plaintes des usagers n'ont jamais trouvé une issue favorable. Pourtant, en faisant la comptabilité des services qui louent les differents compartiments, les choses devraient se présenter autrement. Des ONG comme perspectives d'avenir, des entreprises comme Asperbras et des société comme Ecair ont quand meme une trésorerie en pointe. Personne ne nous démentira, à moins que la réalité puisse prouvée le contraire.

La fontaine disait que, la grandeur c'est essayer d'etre grand. Pour le delestage chronique, seule la volonté suffit pour l'achat d'un groupe electrogène fiable pour décanter la situation. Que les gestionnaires de cette structure placent l'intéret supérieur au détriment des égoismes particuliers. Sinon, l'immeuble Yoka Bernard donnera la preuve d'un colosse au pied d'argile.