Les notabilités traditionnelles ont rencontré, ce 28 novembre, à Brazzaville, le président de la République, Denis Sassou N’Guesso et au cours de leurs entretiens, elles ont fait une déclaration soutenant les efforts du chef de l’Etat, et témoignant leur disponibilité  dans la recherche de la paix au Congo.

les notabilités traditionnelles àau palais

                        Les notabilités traditionnelles au palais présidentiel

Au cœur de leurs entretiens, les rois, reine, sages et notables ont condamné, dans une déclaration qu’ils ont remis au président Denis Sassou N’Guesso, les actes cruels perpétrés dans le Pool par les ninjas et leur chef de fil,  le « pasteur Ntumi ». Ils ont demandé à ces derniers de mettre fin à des  actes de banditisme, de sabotage et de se ressaisir en revenant sur le  bon chemin afin que le pays continue dans son élan de développement tous azimuts enclenché  depuis des années. Si aujourd’hui, le Pool va mal, c’est toute le pays qui va mal et cela entraînerait l’arrêt d’un processus de développement initié par le président Denis Sassou N’Guesso, ont-ils martelé dans leur déclaration.

Les rois et autres notabilités ont imploré les mannes afin de rappeler ces jeunes égarés qui  brillent que par les actes de terrorisme et de sabotage dans le département du Poo de revenir  à la raisonl. Ces notabilités traditionnelles félicitent le président Denis Sassou N’Guesso pour ses efforts consentis dans le rétablissement de la paix au Congo et se joignent à lui afin de mettre fin à la situation qui prévaut dans le département du Pool, occasionnée par une bande des ninjas conduite par le pasteur Ntumi qui, faut-il le rappeler, a occupé les fonctions de ministredélégué en charge des réparations des sequelles de guerre par le passé, fonction qu’il a abandonné sans aucun motif réel . D'ou l’appel des rois, notables et sages lancée aux ninjas et au pasteur Ntumi de rendre les armes et se mettre à la disposition de la République qui est un bien commun.  Ces propositions sont contenues dans  une déclaration officielle qu’ils ont remiseau chef de l’Etat, au cours d’une audience au palais du peuple.Par ailleurs les rois, sages et notables, ont demandé aux miliciens ninjas, et à leur chef, Ntumi, sans jamais les citer, d’arrêter les exactions contre les populations, de rendre les armes.

Pour ces notabilités, le dialogue est indispensable, peu importe le degré du problème, seule voie pour trouver des solutions et de maintenir la paix, la sécurité et la cohésion ainsi que la concorde nationale. Ils sont convaincus que cette marche de soutien au président Denis Sassou N’Guesso dans sa lourde mission, celle de conduire le Congo dans son développement,d’une part et d'autre part celle de faire régner la paix totale au Congo,