Le brevet d'études du premier cycle (BEPC) vient de rendre son verdict, le 11 août 2017. Cette année, la palme d'or est revenue au département du Kouilou sur le plan national qui a réalisét un taux d'amission de 88,01%. Le département de la Sangha occupe la dernière place avec 43,26%. Avec cette performance, le kouilou réedite l'exploit de 2016.

vox resultats Bepc

   Elèves et parents d'élèves dans la fièvre de publication des resultats du BEPC (Photo Vox Congo)

Ils étaient au total 110.360 candidats sur la ligne de départ pour 114.037 inscrits qui ont affronté cet examen d'Etat qui ouvre les portes du lycée. Comme en 2016, le département du Kouilou a conforté sa position de leader sur le plan national en réalisant cette année un taux de réussite de 88,01% en nette amélioration avec celui de 2016 chiffré à 63,35%. Dans le quinté gagnant, le département de la Cuvette est passé de la deuxième à la troisième place avec un pourcentage de 66,46%. La Cuvette-ouest a fait une progression fulgurante passant de la troisième à le deuxième place avec un taux de 66,46%.

Deux départements viennent de quitter le péloton de tête. Il s'agit des plateaux occupant la troisième place en 2016 et qui se retrouve à la sixième place avec 58,85% et du Pool qui est passé de la quatrième à la septième place avec 56,22%. Ces deux départements ont été remplacés par la Bouenza occupant désormais la quatrième place et Brazzaville qui vient en cinquième position avec respectivement 61,99% et 57,58%. Pour cette année, le bas du tableau est occupé par  la likouala qui vient en huitième position avec 66,62% suivi dul Niari classé neuvième avec 55,07% et Pointe-Noire qui se contente de la dixième place avec 48,72%. Les départements de la Lékoumou et la Sangha referment la marche avec resptivement 50,10% et 43,26%.

Pour cette année, les candidats qui ont composé à l'extérieur du Congo ont enregistré les meilleurs taux de réussite. Le meilleur record revient aux élèves congolais de la Chine qui ont réalisé un record de 100%. Ils ont été talonnés par ceux de Luanda et Cabinda, en Angola, avec 91,78%. L'année passée, les centres de Luanda et Cabinda étaient toujours en tête avec 67,19%.

Dans l'ensemble,les resultats du BEPC session de juin 2017 ont donné un total de 61.305 admis, soit un taux d'admission de 55,55% contrairement à l'année 2016 où 49.693 ont été déclarés admis pour un pourcentage de 46,39 contre 34,04% en 2015. Selon, le Directeur des examens et concours, Jean Pierre Mbenga, il ya un écart positif de 9,16% BEPC des session de 2017 et 2016. Coup de chapeau donc au ministre de l'enseignement primaire et secondaire, Collinet Makosso et tout son staff qui ont été à la hauter de leur tâche.

A noter que, au cours de cette session de juin 2017, le département du Pool, à cause de l'insécurité a vu ces nombreux centres d'examens être délocalisés dans d'autres localités et le centre de Linzolo a connu une session de rattrapage en raison des perturbations orchestrées par les bandes armées. Mais, au regard des resultats, on note une progression de de près de 1%.