Trois personnes mortes et  dix-huit bléssés ont été enregistrés sur les 4358 déplacés en provenance de la République Démocratique du Congo (RDC) accueillis à Makotipoko , à la suite du conflit communautaire qui a opposé les Batende et les Banunu, dans la province de Mai-Ndombe. 

réfugiés de la RDC au Congo

    Vague des réfugiés de la RDC au Congo ( Photo Zenga Mambu)

Des violences communautaires ont eu lieu dimanche et lundi, respectivement les 15 et 16 décembre derniers, dans la province du Mai-Ndombe au nord de Kinshasa. Ce conflit entre les ethnies Banunu et Batendé a éclaté dans le territoire de Yumbi au bord du fleuve Congo. C’est l’enterrement d’un chef coutumier Banunu qui a mis le feu aux poudres, d’après tous les témoignages. « Notre chef coutumier (Banunu) est décédé ici à Kinshasa. Nous avons rapatrié le corps pour qu’on l’enterre là où il est chef coutumier », a expliqué à l’AFP dans la capitale Francis Mbengama, député et vice-président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa.« Selon ce que j’ai appris, il y a eu 80 personnes tuées », a indiqué un rescapé joint par l’AFP sur place qui affirme avoir fui à 20 km de l’épicentre des massacres.

La RDC et le Congo Brazzaville étant des pays frontaliers, plusieurs congolais fuyant ces massacres ont mis le cap sur la localité de Makotipoko, dans le département des plateaux. D’après le sous-préfet de Makotimpoko,  François Ntsuini, 4358 réfugiés sont enregistrés au 18 décembre avec un nombre croissant d’enfants non accompagnés. La  plupart des réfugiés sont des enfants non accompagnés et  qui affirment avoir perdu leurs parents dans ce conflit. " Nous avons pu loger tout ce monde dans les bâtiments de l’école primaire où les enfants viennent de finir avec les compositions du premier trimestre." a renchéri François Ntsuini qui a précisé que, cinquante-trois blessés essentiellement par balles de fusil de chasse ont été enregistrés à Makotipoko.

Dans l'ensemble,  trois morts : deux enfants de un et trois ans ont succombé  des suites de leurs blessures, puis une femme originaire du Congo-Brazzaville qui était dans un foyer de l’autre côté du fleuve. Deux autres blessés graves ont été évacués par voie navigable à Gamboma, ville située à 115 kilomètres de Makotimpoko », a-t-il indiqué, ajoutant que de nombreux réfugiés viennent des centres urbains de Yumbi, Mangama, Mongende et Nkolo de la province du Bandundu. Le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, Raymond Zéphirin Mboulou, et sa collègue de l’Action humanitaire, Antoinette Dinga Nzondo, ont effectué le déplacement de Makotimpoko et de Bouemba pour se rendre compte de la situation des réfugiés de la République démocratique du Congo.

Ces violences éthniques et communautaires sont monnaies courantes en RDC . Il s’agit d’un conflit entre deux communautés”, a souligné un responsable de la  RDC. Il est à signaler que, entre 2009 et 2010 au moins 110.000 personnes fuyant un autre conflit inter-ethnique dans la province de l’Équateur (nord-ouest de la RDC) avaient trouvé refuge dans le département de la Likouala, dans l’extrême nord du Congo-Brazzaville. Le rôle de l'Etat c'est justement de concevoir des méthodes de gestion ou de règlement pacifique de ces conflits sociaux. Si l'Etat n'arrive pas à assumer ce rôle, ces conflits sociaux seront réglés en fonction du rapport de force et non plus nécessairement en fonction du droit.Si la raison du plus fort a souvent été la meilleure, les équilibres de force ne sont pas toujours durables et peuvent être des causes des instabilités.

Avec une superficie de 127 423 km2,  la province de Mai-Ndombé tient son nom du lac Mai-Ndombe, situé en son cœur. "Mai-Ndombe"  qui signifie "eau noire".  Dans cette province, anciennement appelé Inongo, le pouvoir coutumier est détenu par plusieurs tribus habitants dans les trois secteurs à savoir : les basengele et les bolia, très proches des ekonda du territoire voisin de Bikoro en Equateur. La Province du Maï-Ndombe est limitée  au nord par le sud de la province de l’Equateur et la province de la Tshuapa, à l’est par l’ouest de la province du Kasaï , au Sud par l’ouest de la province du Kasaï, le nord de la province du Kwilu et de la Ville province de Kinshasa. et  à  l’ouest par la République du Congo.