Le village Moulenda, à 130 km de Brazzaville sur la route Kinkala-Boko connaît un regain d'activités grâce à l'électrification générée par des turbines hydrauliques. Le bilan de l'installation de celles-ci  a été fait , le 27 septembre 2017, une année après , au cours des échanges organisés par l'Ambassade de France , en partenariat avec le groupeme français Ecocinetic/  IRAM (Institut de Recherche et d'Application des Méthodes de devéloppement.

des turbines de moulenda

    Vue partielle d'u cours d'eau du projet à Moulenda

Ce projet, le tout premier du genre au congo, a vu le jour grâce à un don de 497.500 euros du gouvernement français avec pour objectif de contribuer à l'amélioration de façon durable des conditions de vie des populations. Une année après, l'impact socioéconomique des  hydroliennes dans le village est visiblle : fonctionnement des centres de santé et des pharmacies, la création denouveaux métiers artisanaux, l'amélioration des conditions d'études pour les élèves...).

Ce projet met en oeuvre la technologie  de pico-hydroliennes fluviales au fil de l'eau .Le village Moulenda est composé d'un esemble de pico-hyroliennes totalisant 4 mètres carrés de trubines et assurant une production électrique moyenne de l'ordre de 10 kw. D'autres sites sont actuellement à l'étude notamment à l'île Mbamou.

Pour mener ce projet à bon port, deux cadres ont été formés, l'un de l'Agence de l'électrification Rurale (ANER); point focal du ministère de l'Energie et de l'Hyraulique et l'autre de l'institut UCAC-ICAM pour renforcer les compétences de la technologie. 

A noter que le Village Moulenda se situe dans la distrci de Louigui . Ce projet d'installation des turbines hydrauliques dans ce village du département du Pool est le prmeier de la société Ecocinetic en Afrique . Il s'inscrit dans le cadre de la politique du gouvernement  sur les énergies renouvelables et l'électrification décentralisée au Congo .